Se souvenir de mon pseudo Mot de passe oublié ? | Aide
ESPACE REVISION BAC 2015

Dans cet espace dédié aux révisions du BAC 2015, tu trouveras, pour toutes les séries et toutes les matières, des annales corrigées, des informations pratiques et des fiches conseils pour être au top le jour de l'examen !
LE BAC PAR SERIE

BAC S

BAC ES

BAC L

BAC STG

BAC STI2D

BAC STD2A

BAC ST2S

BAC STL

BAC Hôtellerie

LE BAC PAR MATIERE

Réussir son TPE

BAC de français

BAC mathématiques

BAC physique chimie

BAC SVT

BAC Histoire - Géographie

BAC Philosophie

BAC anglais

BAC SES

Annales BAC

LES PLUS POUR LE BAC

Calendrier du bac

Méthodologie bac

Conseils pratiques

QUIZ de révision bac

Aide gratuite en ligne

Oral de rattrapage

Corrigés gratuits bac 2010

Corrigés gratuits bac 2011

Corrigés gratuits bac 2012

Sujets probables bac 2012

Résultats du bac 2012

ESPACE REVISION BREVET 2015

Si tu es en 3ème, tu trouveras dans cet espace tout pour réviser ton BREVET : les annales, cours, exercices, quiz, conseils et informations pratiques.

 Les forums d'aide aux devoirs intellego


  Besoin d'aide ? Envie d'aider ?


      1 -> Identifiez-vous sur le forum
      2 -> Choisissez votre forum
      3 -> Participez à une discussion
      ou
      Posez votre question
      en cliquant sur une "nouvelle discussion"

 CHARTE FORUM INTELLEGO

Pas de langage SMS.

Politesse et remerciements.

Effort sur l'orthographe.

Pas de devoir à ta place.

Rappel pour les mineurs : 
ne donne jamais des informations personnelles


Vous êtes dans le forum : 1ère - Langues  
Marivaux, la seconde surprise de l'amour
Envoyé par: 1996isabelle (Adresse IP conservée)
Date: ven. 4 janvier 2013 17:25:23

Bonjour,


Je suis en première S, et j'ai lu Marivaux La seconde Surprise de l'amour.
Pour la rentrée, je doit répondre a la question suivante:
"En quoi cette pièce est elle une comédie?"
Apres plusieurs heures de recherches, sur internet et dans le livre je ne trouve toujours pas en quoi cette pièce est comique.
J'ai déjà tenté de regarder sur mon manuel scolaire, les définition du comique, la biographie de MARIVAUX mais de tout cela m'a aider.
Pourriez vous me donner quelques pistes afin de me guider?


Merci d'avance


Re: Marivaux, la seconde surprise de l'amour
Envoyé par: PMV (Adresse IP conservée)
Date: sam. 5 janvier 2013 02:16:23

Bonjour,


> Je suis en première S, et j'ai lu Marivaux La
> seconde Surprise de l'amour.


Waoh ! Bravo !



> Apres plusieurs heures de recherches, sur internet
> et dans le livre je ne trouve toujours pas en quoi
> cette pièce est comique.


Plusieurs heures ? Bigre ! Bref, ça ne te fait pas rire... Ou bien c'est Marivaux qui n'est pas drôle, ou bien tu manques d'humour ?


Ou bien c'est peut-être aussi que la comédie n'est pas forcément "comique", au sens du gars qui se prend les pieds dans le tapis et s'étale au milieu du salon. Ça, c'est du burlesque, c'est de la pitrerie. L'humour a des degrés, il peut être lourdingue, épais, vulgaire, potache, niveau Cauet ou blagues Carembar, mais aussi fin, subtil, léger, délicat, et Marivaux s'adresse plutôt gens qui savent sourire des situations qu'il évoque sans avoir besoin de les souligner par des "MDR" ou des "LOL".


Boileau le disait dans le passage du IIIe chant de l'Art poétique consacré à la comédie :
"Le comique, ennemi des soupirs et des pleurs,
N'admet point en ses vers de tragiques douleurs ;
Mais son emploi n'est pas d'aller, dans une place,
De mots sales et bas charmer la populace."


Bien sûr, l'histoire d'un chagrin d'amour n'est pas forcément drôle. Mais le but de la comédie est de relativiser, de "dédramatiser". Lorsque la marquise dit (I,1) : "il n’y a plus de consolation pour moi, il n’y en a plus ; après deux ans de l’amour le plus tendre, épouser ce que l’on aime ; ce qu’il y avait de plus aimable au monde, l’épouser, et le perdre un mois après !", ça peut effectivement paraître dramatique et on a presque envie de pleurer avec elle. Mais lorsque Lisette répond : "Un mois ! c’est toujours autant de pris. Je connais une dame qui n’a gardé son mari que deux jours..." l'histoire perd son côté tragique, le chagrin de la marquise est relativisé, on a plutôt envie d'en rire, et on s'installe sans équivoque dans le domaine de la comédie. Et le personnage de Hortensius, pédant ridicule, a beaucoup d'aspects comiques, c'est le descendant du maître de philosophie du Bourgeois gentilhomme ou du Trissotin des Femmes savantes.


Mais le "comique", l'humour, même subtil, n'est pas la seule caractéristique de la comédie.


- Elle est d'abord écrite pour divertir, et incidemment pour faire réfléchir, pour caricaturer un vice, un défaut, - la comédie de caractère - (L'Avare, Le Malade imaginaire) une mode, un travers social - la comédie de mœurs - (Les Femmes savantes, les Précieuses ridicules), alors que la tragédie est faite pour inspirer de la terreur ou de la pitié, pour "purger les passions", par la "catharsis" sorte d'exorcisme. Ici, il s'agit plutôt d'une comédie d'intrigue, avec le traditionnel et conventionnel chassé-croisé amoureux et les amours des domestiques en miroir de celles de leurs maîtres.
- Elle se finit bien, souvent par un mariage, contrairement à la tragédie qui se termine à peu toujours dans un bain de sang. Et celle-là se termine particulièrement bien, les derniers mots sont : "Allons, de la joie !"
- Elle met en scène des gens ordinaires, aristocrates, bourgeois, valets, servantes, des personnages que chacun peut reconnaître dans sa vie quotidienne et elle est clairement ancrée dans une époque. Ceci contrairement à la tragédie qui met généralement en scène des personnages de l'Antiquité, des dieux, des rois, des empereurs, des héros mythologiques et ne fait jamais aucune référence à l'actualité.
- Parce qu'elle est ancrée dans son époque, la comédie peut aussi avoir un rôle de critique sociale. Ce n'est pas trop le cas ici, où Marivaux développe plutôt une fine analyse du sentiment amoureux, même si l'on trouve des répliques telles : "Que les femmes du monde ont de travers !" (Lisette, dans I, 4). Ou encore : "voilà ce que c’est que de s’attacher à ses maîtres ; la reconnaissance n’est point faite pour eux ; si vous réussissez à les servir, ils en profitent ; et quand vous ne réussissez pas, ils vous traitent comme des misérables." (Lisette dans II, 6). Ça n'a pas encore la violence de Figaro parlant de son maître 51 ans plus tard : "Noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu'avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. Du reste, homme assez ordinaire !..." (Beaumarchais, le Mariage de Figaro, V, 3), mais ça sonne déjà très XVIIIe siècle, avec cette notion de classes sociales qui n'étaient pas encore très précises au XVIIe, et l'on est sur la pente qui mènera à la Révolution française. (Mais Marivaux aura des pièces plus incisives, notamment l'Île des esclaves, qui apparaît, sinon comme une critique, du moins comme un questionnement sur la hiérarchie entre les maîtres et leurs serviteurs, et le Jeu de l'amour et du hasard qui fera un tableau sans complaisance de la condition féminine à l'époque).


Bien sûr, la mise en scène sera très importante, elle pourra accentuer le côté comique, par des jeux de scène, des bouffonneries, ou au contraire le gommer, et des personnages comiques, par le jeu des acteurs, pourront devenir un peu tragiques et susciter davantage la pitié que le rire.


Tu pourras jeter un coup d'oeil sur les pages :
[www.youtube.com]
[www.youtube.com]


et, pour 3,99 euros, tu pourras regarder la version un peu mollassonne de Luc Bondy, plutôt à contre-courant, qui privilégie la subtilité psychologique aux ressorts comiques. La dernière réplique : "Allons, de la joie" est dite dans une ambiance absolument sinistre. Et paradoxalement, c'est plutôt drôle.
[www.artevod.com]


Bon marivaudage.


Cordialement,
PMV



Modifié 2 fois. Dernière modification le 05/01/13 05:12 par PMV.


Re: Marivaux, la seconde surprise de l'amour
Envoyé par: 1996isabelle (Adresse IP conservée)
Date: mer. 9 janvier 2013 11:32:19

Merci beaucoup pour cette explication très détaillé.




Si vous souhaitez répondre ou initier une discussion pour poser une question, vous devez être inscrit sur intellego et vous identifier sur le forum
Cliquez ici pour vous inscrire sur intellego.

Les forums d'aide aux devoirs


BAC 2013

BAC S

BAC ES

BAC L

BAC STG

BAC STI2D

BAC STD2A

BAC ST2S

BAC STL

BAC Hôtellerie


BAC de français

BAC mathématiques

BAC physique chimie

BAC SVT

BAC Histoire - Géographie

BAC Philosophie

BAC anglais

BAC SES


Réussir son TPE

Annales corrigées BAC

Calendrier du bac

Méthodologie bac

QUIZ de révision bac

Aide gratuite en ligne

Oral de rattrapage


Corrigés gratuits bac 2010

Corrigés gratuits bac 2011

Corrigés gratuits bac 2012


Sujets probables bac 2013


Résultats BAC 2012

BREVET 2013

BREVET de Maths

BREVET de Français

Dictée du BREVET

BREVET d'Histoire Géographie

QUIZ de révision du BREVET

Calendrier BREVET 2012

Calcul des points du BREVET 2012


Résultat GRATUIT du BREVET 2012


Sujets corrigés BREVET 2012

Sujets corrigés BREVET 2011

Sujets corrigés BREVET 2010

Sujets corrigés BREVET 2009

DOSSIERS de la REDACTION

Orientation
Vie scolaire
Culture
Santé
Soutien scolaire

TESTS D’ORIENTATION

Etes-vous fait pour la FAC ?
Atout métier
Atout orientation collège et lycée