ESPACE revision BAC 2014

Dans cet espace dédié aux révisions du BAC 2014, tu trouveras, pour toutes les séries et toutes les matières, des annales corrigées, des informations pratiques et des fiches conseils pour être au top le jour de l'examen !
LE BAC PAR SERIE

BAC S

BAC ES

BAC L

BAC STMG

BAC STI2D

BAC STD2A

BAC ST2S

BAC STL

BAC Hôtellerie

LE BAC PAR MATIERE

TP du BAC S

Réussir son TPE

BAC de sciences

BAC de français

BAC mathématiques

BAC physique chimie

BAC SVT

BAC Histoire - Géographie

BAC Philosophie

BAC anglais

BAC SES

Annales BAC

LES PLUS POUR LE BAC

Corrigés gratuits bac 2014

Calendrier du bac

Méthodologie bac

Conseils pratiques

QUIZ de révision bac

Aide gratuite en ligne

Oral de rattrapage

Corrigés gratuits bac 2010

Corrigés gratuits bac 2011

Corrigés gratuits bac 2012

Corrigés gratuits bac 2013

Sujets probables bac 2014

Résultats du bac 2014

Dom Juan - Intellego.fr')" onmouseout="addthis_close()" onclick="return addthis_sendto()"> Partager et ajouter aux favoris -->

Acte I scène 2 (la tirade) --> Dom Juan


1 Février 2010 Consulté 26989 fois
texte littéraire - 1ère ES - Français
Profs
Elèves
Parents
Imprimer Envoyer à un ami Ajouter à ma bibliothèque
Noter  

  

DOM  JUAN  de Molière

 

Acte I – Scène 2 --> La tirade de Dom juan

Introduction : Don juan a informé Sganarelle qu'il n'aime plus sa femme Elvire et qu'il aime une autre femme. Cela déplait à Sganarelle : « En ce cas Monsieur… » et Dom juan va se lancer dans une longue tirade dans laquelle il va faire l'éloge de l'inconstance amoureuse. Nous allons analyser cette tirade. Elle comprend 2 parties : la 1ere partie du début jusqu'à « tout le plaisir de l'amour est dans le changement » où il s'agit de l'éloge de l'inconstance amoureuse ; et la 2eme partie à partir de « on goûte une douceur extrême » jusqu'à la fin où Dom juan expose sa conception de la conquête amoureuse.

 

1ère partie : Dom juan s'adresse directement à Sganarelle pour se moquer de sa conception de l'amour et pour exprimer son désaccord avec lui. Pour Dom juan, la fidélité amoureuse est comparable à la mort et il ironise en utilisant l'antiphrase : «  la belle chose de vouloir se piquer d'un faux honneur d'être fidèle. » Dom juan refuse d'être l'homme d'une seule femme et il condamne avec force la constance amoureuse lorsqu'il dit : « Non, Non ! La constance n'est bonne que pour les ridicules.»  Dom juan estime qu'il a le droit de s'éprendre de toutes les belles femmes et de donner son cœur à toutes celles qui désirent être aimées. Ce qui intéresse surtout Dom juan, c'est le début des liaisons amoureuses : « Les inclinations naissantes … » Il achève la 1ère partie de sa tirade par une formule qui résume bien sa conception amoureuse : «  Tout le plaisir de l'amour est dans le changement. »

2ème partie : Dom juan expose sa stratégie de la conquête amoureuse en utilisant un vocabulaire militaire : « on goûte une douceur extrême à réduire » Réduire signifiant vaincre. La conquête se fait de manière progressive comme le montre l'expression « voir de jour en jour les progrès qu'on y fait ». Ensuite, il emploie à nouveau des termes à connotations militaires comme les verbes : « combattre », « vaincre » ou encore les expressions : « rendre les armes », « les petites résistances ». Mais lorsque la femme est conquise, elle n'intéresse plus Dom juan. On peut se référer à l'expression « tout le beau de la passion est fini, et nous nous endormons dans la tranquillité d'un tel amour ». Dom juan doit dons livrer une nouvelle bataille. Ce qui l'intéresse, c'est de venir à bout de la résistance de la personne qu'il aime  et il a de nouveau recours au vocabulaire militaire : « conquête », « résistant », « conquérant ». Dom juan assimile les conquêtes amoureuses à des batailles ouvrières. Il utilise l'hyperbole pour évoquer l'ampleur de son amour : « Je me sens un cœur à aimer toute la terre » et il va jusqu'à se comparer à Alexandre (grand conquérant de l'antiquité). La terre est trop petite pour Dom juan, il sent une ambition démesurée de la conquête amoureuse. Il va donc lancer un véritable défi à la morale bourgeoise, qui fait de la fidélité conjugale un des fondements ; le personnage de Molière est profondément amoral, seul compte pour lui la satisfaction de ses désirs et son plaisir personnel.

Conclusion : Dom juan assume tout ce qu'il dit et montre que l'amour est un art de vivre. Il est présenté comme un personnage hors du commun, démesuré mais sa physiologie libertine apparait comme un atout, une qualité d'accomplissement personnel. A noter que Molière ne fait pas l'éloge de l'infidélité mais veut seulement faire réfléchir les spectateurs.    

0 commentaire

Ce document a été mis en ligne par Cachou59, Elève 1ère ES.

Il peut comporter des erreurs ou inexactitudes. Mettez une note et laissez un commentaire pour aider cet élève á s'améliorer, ou le féliciter.
L'auteur sera informé automatiquement par email.




Cachou59

Elève 1ère ES

Sur intellego depuis le
1 Février 2010


Intellego a le soutien de la DUI



BREVET 2014

CORRIGES BREVET 2014


BREVET de Maths

BREVET de Français

Dictée du BREVET

BREVET d'Histoire Géographie

QUIZ de révision du BREVET


Sujets corrigés BREVET 2013

Sujets corrigés BREVET 2012

Sujets corrigés BREVET 2011

Sujets corrigés BREVET 2010

Sujets corrigés BREVET 2009

Calendrier BREVET 2014

Calcul des points du BREVET 2014

Résultats GRATUITS du BREVET 2014


Arriver moins stressé au BREVET

Comment réviser efficacement pour le BREVET

Gérer son temps pendant l'épreuve

Corriger sa dictée de BREVET

Faire des fiches de révision du BREVET

DOSSIERS de la REDACTION

Orientation
Vie scolaire
Culture
Santé
Soutien scolaire

TESTS D’ORIENTATION

Etes-vous fait pour la FAC ?
Atout métier
Atout orientation collège et lycée
intellego vous propose un programme d'assistance scolaire, notamment réviser le BAC et le BREVET; vous pouvez maintenant bénéficier de soutien scolaire par Internet, de cours de math gratuits et d'aide aux devoirs en ligne, avec Intellego, qui vous invite à des forums enseignants dynamiques. Pour les révisions du BAC 2013, intellego vous conseille également reviser-bac.fr.