ESPACE revision BAC 2014

Dans cet espace dédié aux révisions du BAC 2014, tu trouveras, pour toutes les séries et toutes les matières, des annales corrigées, des informations pratiques et des fiches conseils pour être au top le jour de l'examen !
LE BAC PAR SERIE

BAC S

BAC ES

BAC L

BAC STMG

BAC STI2D

BAC STD2A

BAC ST2S

BAC STL

BAC Hôtellerie

LE BAC PAR MATIERE

Réussir son TPE

BAC de sciences

BAC de français

BAC mathématiques

BAC physique chimie

BAC SVT

BAC Histoire - Géographie

BAC Philosophie

BAC anglais

BAC SES

Annales BAC

LES PLUS POUR LE BAC

Calendrier du bac

Méthodologie bac

Conseils pratiques

QUIZ de révision bac

Aide gratuite en ligne

Oral de rattrapage

Corrigés gratuits bac 2010

Corrigés gratuits bac 2011

Corrigés gratuits bac 2012

Corrigés gratuits bac 2013

Sujets probables bac 2014

Résultats du bac 2012

ESPACE révisions BREVET 2014

Si tu es en 3ème, tu trouveras dans cet espace tout pour réviser ton brevet : les annales, cours, exercices, quiz, conseils et informations pratiques.

Séquence 2 : La poésie -> Etude Analytique de Ophélie de Rimbaud


19 Juin 2009 Consulté 13343 fois
cours - 1ère ES - Français
Profs
Elèves
Parents
Imprimer Envoyer à un ami Ajouter à ma bibliothèque
Noter  

Etude Analyique de Ophélie de Rimbaud <3

-> Comment le poète représente-t-il Ophélie ?

I ) Personnage idéalisé

    A) Pureté

- présentée comme un tableau d'inspiration préraphaélite (mouvement pictural anglais du XIXè sicèle) -> le corps d'O. repose dans un décor naturel

- contraste entre le noir et le blanc : "dorment les étoiles" et "bois lointains" soulignant cet aspect sombre et "lys" avec la comparaison avec le blanc. Les "longs voiles" et "fantôme" s'opposent aussi au noir -> description d'une image

    B) L'éternité

- "plus de 1 000 ans" -> durée illimitée

- présent d'habitude : état permanent "murmure", "passé"

- rivière "l'onde calme et noire" : l'Achéron, où errent les âmes des morts sans sépultures

- lenteur "flotte", "lentement" avec les allitérations en "l" -> soulignent la régularité du mouvement de l'eau -> le rythme des vers est ausi régulier

    C) La célébration par la nature

- nature est personnifiée, consolation : le vent ressemble à un amoureux en cours, les nénuphars "soupirent" et partagent une tristesse ressentie -> comparaison universelle : énumération des bégétaux "saule"

- fusion d'O. avec la nature : représentée comme une fleur avec pétales "déploie en corolle"

- nature vivante : légers mouvements animent le décor et contrastent avec l'immobilité d'O. -> le personnage est hors du commun parceque la nature et le poète lui rendent hommage

II ) Personnage humanisé

    A) Héroïne d'un drame

- poète rappelle le passé en faisant allusion à Hamlet de Shakespear -> "mourus", "morte" -> suicide -> "fleurs que tu cueillis" -> allusion à la pièce

- amour d'O. à Hamlet -> "beau cavalier", "pauvre foue" -> désigne H. -> comparaison avec la neige.feu : évocation de cet amour, mais aussi de son impossibilité et de l'aspect tragiue de cette passion

- forme différente des quatrains v. 5 à 8 par rapport aux premiers : phrases courtes et points d'exclamations

- "c'est que" : v. 19 et 21 -> insiste sur l'aspect logique de l'histoire d'O. C'était son destin d'être aimée et de devenir folle

    B) Femme enfant

- "enfant" (v. 17 et 26) est répétée pour déisgner O.

- fragilité évoquée par la comparaison avec la n"eige"

- l'auteur énumère ses idéaux : "amour", "liberté" et les assimilent à des rêves ; idéalisation romantique qui caractérise O. et qui est critiquée ici

    C) Esprit visionnaire

- folie atténuée "douce folie" -> oxymore

- communication privilégiée avec la nature (1ère partie) ; "le chant mystérieux" -> capable de l'entendre contrairement aux autres hommes

- champ lexical de la parole "souffle", "parler", "plainte", "souffrir", "voix" -> communication privilégiée, sait comprednre ce que peu savent faire

- "ton oeil bleu" : image de l'exprit inspiré

- "infini terrile" : réalité mystérieuse accessible pour les symbolistes par la poésie et le nouveau langage

- comparaison finael détachée du reste du poème, entre O. et le poète symboliste qui a une âme visionnaire

Conclusion : Ophélie est représentée de façon double (éternelle et mortelle). On retrouve une certaine esthétique picturale et un aspect du parnasme. L'image humanisée est proche du romantisme et symbolisme

0 commentaire

Ce document a été mis en ligne par miss_melusine, Elève Grande Ecole.

Il peut comporter des erreurs ou inexactitudes. Mettez une note et laissez un commentaire pour aider cet élève á s'améliorer, ou le féliciter.
L'auteur sera informé automatiquement par email.




miss_melusine

Elève Grande Ecole

Sur intellego depuis le
14 Janvier 2007

A PROPOS DE CE BLOG


Cours mis en ligne dans certaines matières comme économie, langues et enseignement scientifique

ATTENTION : cours de L partiels en français, histoire et anglais (je suis section ES mais dans une classe ES/L)-> cours communs

PROGRAMME 2008-2009

Plan du blog
Quiz au hasard de miss_melusine
Coche la bonne réponse. Quels pays font partis de la triple Entente ?!
 
Italie, France et Royaume-Uni
France, Russier et Allemagne
Royaume-Uni, France et Russie
Royaume-Uni, Allemagne et Russie
 

Intellego a le soutien de la DUI



intellego vous propose un programme d'assistance scolaire, notamment réviser le BAC et le BREVET; vous pouvez maintenant bénéficier de soutien scolaire par Internet, de cours de math gratuits et d'aide aux devoirs en ligne, avec Intellego, qui vous invite à des forums enseignants dynamiques. Pour les révisions du BAC 2013, intellego vous conseille également reviser-bac.fr.