ESPACE revision BAC 2014

Dans cet espace dédié aux révisions du BAC 2014, tu trouveras, pour toutes les séries et toutes les matières, des annales corrigées, des informations pratiques et des fiches conseils pour être au top le jour de l'examen !
LE BAC PAR SERIE

BAC S

BAC ES

BAC L

BAC STMG

BAC STI2D

BAC STD2A

BAC ST2S

BAC STL

BAC Hôtellerie

LE BAC PAR MATIERE

TP du BAC S

Réussir son TPE

BAC de sciences

BAC de français

BAC mathématiques

BAC physique chimie

BAC SVT

BAC Histoire - Géographie

BAC Philosophie

BAC anglais

BAC SES

Annales BAC

LES PLUS POUR LE BAC

Corrigés gratuits bac 2014

Calendrier du bac

Méthodologie bac

Conseils pratiques

QUIZ de révision bac

Aide gratuite en ligne

Oral de rattrapage

Corrigés gratuits bac 2010

Corrigés gratuits bac 2011

Corrigés gratuits bac 2012

Corrigés gratuits bac 2013

Sujets probables bac 2014

Résultats du bac 2014

Vous êtes dans l’intelleblog de

GAZARADOR


GRAZAR

l’étude de documents en histoire -géographie


28 Janvier 2010 Consulté 11246 fois
méthodologie - Terminale ES - Histoire
Profs
Elèves
Parents
Imprimer Envoyer à un ami Ajouter à ma bibliothèque
Re-publier
Noter  

 

L’étude de documents, en histoire comme en géo, répond toujours aux 3 mêmes consignes . Il

convient, à partir de 5 documents de nature différente de répondre à une problématique

clairement énoncée et ce en 3 étapes : présenter les documents, puis sélectionner, classer et

confronter les informations relatives à la problématique et contenues dans les documents, et

enfin, dans une synthèse argumentée, répondre de façon concise à la problématique donnée.

Conseils pour la présentation

- Commencer par une phrase introductive annonçant le but de l’exercice, du style : « nous

disposons de 5 docs, 2 textes, etc… Ils vont nous permettre de répondre à… telle

question »

- La présentation linéaire, doc après doc, est tout à fait possible, mais préférez- y qd c’est

possible, la présentation regroupée ou classée ; le regroupement peut se faire selon la

nature des documents, la date, l’origine géographique ou la nationalité des auteurs,

quelquefois aussi en fonction du thème abordé. La présentation sous forme de tableau, si

elle n’est pas totalement interdite, est plutôt à déconseiller.

- Veiller à ne pas oublier dans la présentation :

? en histoire : - la nature du document (extrait de lettre, de traité, de mé moires,

dessin, tract, carte, etc..), l’auteur ou l’origine du document (qqs mots pour le

présenter), le ou les destinataires s’ils sont connus, la date et le contexte qui lui

est associé, éventuellement le pays concerné, enfin le thème abordé et le but du

document.

? En géographie ; la nature des documents (carte, schéma, croquis, diagramme,

tableau statistique, photo, etc…), la source (ex. INSEE), la date, les unités

utilisées pour un graphique ou un tableau (pourcentage, millier de…) les modes

de représentation pour une carte (dégradé de couleurs, système de points, etc…)

et là aussi le thème abordé par le document.

Dans les 2 cas, il ne faut surtout pas analyser les documents dans la présentation ! La

présentation ne doit pas en outre être plus longue que les autres parties de l’exercice.

Conseils pour l’analyse des documents (2ème partie de l’exercice)

- A faire sur le brouillon seulement, l’analyse individuelle de chaque document, en ne

retenant que les informations qui répondent à la problématique ; se poser par ex la

question : « quelle réponse ce document fournit-il à la problématique ? ». Au terme de ce

travail, rechercher les réponses communes à 2 ou plusieurs documents pour pouvoir

dégager 2, 3 ou 4 thèmes répondant à la problématique.. Ces thèmes, une fois trouvés

peuvent être formulés sous forme d’une phrase qui servira d’introduction à l’analyse..

- L’analyse proprement dite peut se présenter de 2 façons différentes :

? le tableau à double entrée : il a l’avantage de visualiser clairement les thèmes et

la relation de chaque document avec le thème correspondant

Dans chaque case, on peut recopier des extraits des documents ou/et reformuler les

informations qui s’y trouvent. Faire des phrases n’est pas nécessaire ; éviter seulement les

abréviations et les fautes d’orthographe. Il ne faut pas vouloir remplir toutes les cases du

tableau, certains documents ne concernant pas tous les thèmes ; il peut donc y avoir des cases

vides ! Il est conseillé de faire un tableau assez grand pour pouvoir y noter toutes les

informations retenues, et si possible, le faire sur une seule page pour que le correcteur puisse

avoir une vue d’ensemble.

? une analyse semi-rédigée : si vous optez pour ce type d’analyse, veillez à bien

expliciter et visualiser les thèmes (par ex les souligner d’une certaine couleur, les

faire précéder d’un tiret ou d’un astérisque) ; ne pas hésiter à aérer la

présentation des thèmes en sautant des lignes, en individualisant des sousthèmes.

Ex Thème 1 : Les succès allemands s’expliquent par des raisons militaires

- la supériorité militaire allemande (cf Doc 1, supériorité en avions, Doc 5, « force

mécanique allemande », etc…)

- la faiblesse militaire de leurs adversaires

Surtout ne pas oublier dans l’analyse de faire référence aux documents et de les citer !

Conseils pour la synthèse

Comme elle n’est pas une mini-dissertation, il n’est point besoin de faire une introduction

dans les règles et pas davantage une conclusion. Par contre une phrase d’accroche permettant

de poser la problématique est la bienvenue (inutile par contre d’annoncer le plan) ;

La synthèse doit être structurée et doit reprendre les thèmes retenus dans l’analyse ; elle se

contente de les mettre en forme en les rédigeant si possible dans un langage correct et mieux

encore, soutenu ! Soignez donc particulièrement l’expression écrite et la clarté de

l’argumentation, car la synthèse est la partie la plus importante de l’exercice.

Penser à aller à la ligne pour individualiser clairement chaque paragraphe correspondant à

un thème.

La longueur de la synthèse ne doit pas excéder une grande feuille recto verso, sauf à écrire

particulièrement gros… (les 300 mots conseillés ne sont qu’une indication (surtout ne pas

perdre de temps à compter les mots !)

Dernière remarque : traiter les 3 parties de l’exercice de façon nettement individualisée (ne

pas hésiter à écrire : PRESENTATION, ANALYSE, SYNTHESE, avant chaque partie et les

traiter dans cet ordre !

0 commentaire

Ce document a été mis en ligne par GAZARADOR, Elève 1ère STMG.

Il peut comporter des erreurs ou inexactitudes. Mettez une note et laissez un commentaire pour aider cet élève á s'améliorer, ou le féliciter.
L'auteur sera informé automatiquement par email.






Intellego a le soutien de la DUI



BREVET 2014

CORRIGES BREVET 2014


BREVET de Maths

BREVET de Français

Dictée du BREVET

BREVET d'Histoire Géographie

QUIZ de révision du BREVET


Sujets corrigés BREVET 2013

Sujets corrigés BREVET 2012

Sujets corrigés BREVET 2011

Sujets corrigés BREVET 2010

Sujets corrigés BREVET 2009

Calendrier BREVET 2014

Calcul des points du BREVET 2014

Résultats GRATUITS du BREVET 2014


Arriver moins stressé au BREVET

Comment réviser efficacement pour le BREVET

Gérer son temps pendant l'épreuve

Corriger sa dictée de BREVET

Faire des fiches de révision du BREVET

DOSSIERS de la REDACTION

Orientation
Vie scolaire
Culture
Santé
Soutien scolaire

TESTS D’ORIENTATION

Etes-vous fait pour la FAC ?
Atout métier
Atout orientation collège et lycée
intellego vous propose un programme d'assistance scolaire, notamment réviser le BAC et le BREVET; vous pouvez maintenant bénéficier de soutien scolaire par Internet, de cours de math gratuits et d'aide aux devoirs en ligne, avec Intellego, qui vous invite à des forums enseignants dynamiques. Pour les révisions du BAC 2013, intellego vous conseille également reviser-bac.fr.