Tous les articles   >> poésie

Affiner votre recherche

Résultats de votre recherche "sujet"

Phébus et BoréeBorée et le soleil virent un voyageur Qui s'était muni par bonheur Contre le mauvais temps. On entrait dans l'automne, Quand la précaution aux voyageurs est bonne :Il pleut, le soleil luit, et l'écharpe d'Iris Rend ceux qui sortent avertis Qu'en ces mois le manteau leur est fort nécessaire; Les Latins les nommaient douteux, pour cette affaire. Notre homme s'était donc à la pluie attendu : Bon manteau bi ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1870 visites
Poésie - modifié le 17 Juin 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
L'Oeil du MaîtreUn cerf, s'étant sauvé dans une étable à boeufs,             Fut d'abord averti par eux:             Qu'il cherchât un meilleur asile. « Mes frères, leur dit-il, ne me décelez pas: Je vous enseignerai les pâtis les plus gras; Ce service vous peut quelque jour être utile,            Et vous n'en aurez point regret." Les boeufs, à toutes fins, promirent le secret.Il se cache en un coin, respire et prend courage. Sur le soir ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1891 visites
Poésie - modifié le 28 Juin 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
EpilogueC'est ainsi que ma muse, aux abords d'une onde pure            Traduisait en langue des Dieux            Tout ce que disent sous les cieuxTant d'êtres empruntants la voix de la nature.            Truchement de peuples divers,Je les faisais servir d'acteurs en mon ouvrage;            Car tout parle dans l'univers;            Il n'est rien qui n'ait son langage:Plus éloquents chez eux qu'ils ne sont dans mes vers,Si ceux que j'introduis ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1969 visites
Poésie - modifié le 5 Juillet 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Voici un poème que j'ai écrit pour un devoir de rédaction (non noté). Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez? Quelle note me mettriez-vous sur 20? Le sujet: Vous n'avez jamais osé déclarer votre amour or votre amie déménage. Vous lui rédigez un texte à visée poétique pour la convaincre que ce qu'il "lui faut" c'est vous. Votre texte en vers ou en prose sera de 20 lignes avec deux comparaisons ou métaphores. Peut-être pour la dernière fois en ce soir d'août Je plonge mon regard dans tes yeux bleu Qui, comme toujours m'envoûtent ...

Français  

Note moyenne

2 commentaires 2983 visites
Poésie - modifié le 6 Janvier 2007 par stéphanie, Etudiant M1
Le Chameau et les Bâtons flottants Le premier qui vit un chameau             S'enfuit à cet objet nouveau; Le second approcha; le troisième osa faire             Un licou pour le dromadaire.L'accoutumance ainsi nous rend tout familier:Ce qui nous paraissait terrible et singulier             S'apprivoise avec notre vue             Quand ce vient à la continue.Et puisque nous voici tombés sur ce sujet,             On avait mis des gens au guet, ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 2530 visites
Poésie - modifié le 26 Juin 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Le Chêne et le Roseau Le Chêne un jour dit au Roseau : "Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ; Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau. Le moindre vent, qui d'aventure Fait rider la face de l'eau, Vous oblige à baisser la tête : Cependant que mon front, au Caucase pareil, Non content d'arrêter les rayons du soleil, Brave l'effort de la tempête. Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr. Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage ...

Français  CM2

Note moyenne

0 commentaire 4232 visites
Poésie - modifié le 14 Mai 2006 par eddy, Elève CPGE 2 MP
L' Horoscope  On rencontre sa destinéeSouvent par des chemins qu'on prend pour l'éviter.            Un père eut pour toute lignéeUn fils qu'il aima trop, jusques à consulter            Sur le sort de sa géniture            Les diseurs de bonne aventure.Un de ces gens lui dit que des lions surtoutIl éloignât l'enfant jusques à certain âge;            Jusqu'à vingt ans, point davantage.            Le père, pour venir à boutD'une pré ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 2269 visites
Poésie - modifié le 10 Juin 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Les Discours à Monsieur le Duc de La RochefoucauldJe me suis souvent dit, voyant de quelle sorte            L'homme agit, et qu'il se comporte,En mille occasions, comme les animaux:«Le roi de ces gens-là n'a pas moins de défauts            Que ses sujets, et la nature            A mis dans chaque créatureQuelque grain d'une masse où puisent les esprits;J'entends les esprits corps, et pétris de matière.»            Je vais prouver ce que je dis. ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 2048 visites
Poésie - modifié le 28 Juin 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Les deux Chiens et l'Ane mortLes vertus devraient être soeurs,             Ainsi que les vices frères. Dès que l'un de ceux-ci s'empare de nos coeurs, Tous viennent à la file; il ne s'en manque guères.         J'entends de ceux qui, n'étant pas contraires,             Peuvent loger sous même toit. A l'égard des vertus, rarement on les voit Toutes en un sujet éminemment placées Se tenir par la main sans être dispersées.L'un est vaillant, mais ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 2311 visites
Poésie - modifié le 8 Juillet 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Les Vautours et les PigeonsMars autrefois mit tout l'air en émute. Certain sujet fit naître la dispute Chez les oiseaux, non ceux que le Printemps Mène à sa cour, et qui, sous la feuillée,Par leur exemple et leurs sons éclatants, Font que Vénus est en nous réveillée;Ni ceux encor que la mère d'Amour Met à son char ; mais le peuple vautour, Au bec retors, à la tranchante serre, Pour un chien mort se fit, dit-on, la guerre.Il plut du sang ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 5684 visites
Poésie - modifié le 8 Juillet 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue et le Rat Je vous gardais un temple dans mes vers :Il n'eût fini qu'avecquel'univers.Déjà ma main en fondait la duréeSur ce bel art qu'ont les dieux inventé,Et sur le nom de la divinitéQue dans ce temple on aurait adorée.Sur le portail j'aurais ces mots écrits :PALAIS SACRE DE LA DEESSE IRIS ;Non celle-là qu'a Junon à ses gages ;Car Junonmême et le maître des dieuxServiraient l'autre, et seraient glorie ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 3149 visites
Poésie - modifié le 11 Juillet 2006 par Laptitejade, Elève Terminale S
                                                       La parfaite amie Mais maintenant achevons de répondre A ceux qui ont, pour notre amour confondre, Dit que c'était passion véhémente Sur la raison de l'homme trop puissante. Qu'il soit nommé passion, je l'accorde. Passion est aussi miséricorde, Et toutefois, pour être ainsi nommée, Femme qui l'a ne doit être blâmée. Notre terre est sujette aux passions, A un millier de perturbations, Dont y en a de mauvaises et bonnes.Quand ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1615 visites
Poésie - modifié le 14 Janvier 2008 par rose_rose, Elève M1
                                                  L'avare qui a perdu son trésor L'Usage seulement fait la possession.Je demande à ces gens de qui la passionEst d'entasser toujours, mettre somme sur somme,Quel avantage ils ont que n'ait pas un autre homme.Diogène là-bas est aussi riche qu'eux,Et l'avare ici-haut comme lui vit en gueux.L'homme au trésor caché qu'Esope nous propose,Servira d'exemple à la chose.Ce malheureux attendaitPour jouir de son bien une seconde vie ;Ne possédait pas l'or, mais ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1726 visites
Poésie - modifié le 16 Janvier 2008 par rose_rose, Elève M1
                                              Le chameau et les Bâtons flottants Le premier qui vit un ChameauS'enfuit à cet objet nouveau ;Le second approcha ; le troisième osa faireUn licou pour le Dromadaire.L'accoutumance ainsi nous rend tout familier.Ce qui nous paraissait terrible et singulierS'apprivoise avec notre vue,Quand ce vient à la continue.Et puisque nous voici tombés sur ce sujet, ...

Français  

Note moyenne

0 commentaire 1607 visites
Poésie - modifié le 19 Janvier 2008 par rose_rose, Elève M1
voici un poème d'Arthur Rimbaud. Ce sonnet fut écrit en 1870. Rimbaud y trouve sans doute son inspiration dans un épisode vécu : la fugue qui, à l’automne de cette année-là, conduit le jeune Arthur Rimbaud de Charleville à Douai en passant par la Belgique. On pourrait le définir comme un « poème de route », qui conserve le souvenir d’une halte dans une auberge. Il évoque un moment de bien-être où quelques plaisirs simples suffisent à donner le sentiment du bonheur. Au Cabaret-Vert Depuis huit jours, j'avais déchiré mes bottines A ...

Français  

Note moyenne

4 commentaires 6715 visites
Poésie - modifié le 13 Mai 2008 par notalone, Elève 2nde




Intellego a le soutien de la DUI