Rsultats de votre recherche "sujet"

chanson un train qui siffle dans la nuit : De Raymond Queneau :   Un train qui siffle dans la nuit  C'est un sujet de poésie Un train qui siffle en Bohême C'est la le sujet d'un poême   Un train qui Siffle mélod' Lheusement c'est pour une ode Un train qui siffle comme un sansonnet C'est bien un sujet de sonnet   Et un train qui siffle comme un hérisson ç ...

Education musicale

Note moyenne

0 commentaire 2986 visites
Chanson - modifi le 12 Août 2013 par justine56, Elève 1ère ES
On ne peut trop louer trois sortes de personnes : Les Dieux, sa Matresse, et son Roi. Malherbe le disait ; j'y souscris quant moi : Ce sont maximes toujours bonnes. La louange chatouille et gagne les esprits ; Les faveurs d'une belle en sont souvent le prix. Voyons comme les Dieux l'ont quelquefois paye. Simonide avait entrepris L'loge d'un Athlte, et, la chose essaye, Il trouva son sujet plein de rcits tout nus. Les parents de l'Athlte taient gens inconnus, Son pre, un bon Bourgeois, lui san ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 895 visites
Chanson - modifi le 24 Janvier 2009 par tompouce, Elève 2nde
Le Chne un jour dit au Roseau : "Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ; Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau. Le moindre vent, qui d'aventure Fait rider la face de l'eau, Vous oblige baisser la tte : Cependant que mon front, au Caucase pareil, Non content d'arrter les rayons du soleil, Brave l'effort de la tempte. Tout vous est Aquilon, tout me semble Zphyr. Encor si vous naissiez l'abri du feuillage Dont je couvre le voisinage, Vous n'auriez pas tant souffrir : ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1093 visites
Chanson - modifi le 24 Janvier 2009 par tompouce, Elève 2nde
Sur la branche d'un arbre tait en sentinelle Un vieux Coq adroit et matois. "Frre, dit un Renard, adoucissant sa voix, Nous ne sommes plus en querelle : Paix gnrale cette fois. Je viens te l'annoncer ; descends, que je t'embrasse. Ne me retarde point, de grce ; Je dois faire aujourd'hui vingt postes sans manquer. Les tiens et toi pouvez vaquer Sans nulle crainte vos affaires ; Nous vous y servirons en frres. Faites-en les feux ds ce soir. Et cependant viens recevoir Le bais ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1109 visites
Chanson - modifi le 24 Janvier 2009 par tompouce, Elève 2nde
Le Lion, terreur des forts, Charg d'ans et pleurant son antique prouesse, Fut enfin attaqu par ses propres sujets, Devenus forts par sa faiblesse. Le Cheval s'approchant lui donne un coup de pied ; Le Loup un coup de dent, le Boeuf un coup de corne. Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne, Peut a peine rugir, par l'ge estropi. Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes ; Quand voyant l'Ane mme son antre accourir : "Ah ! c'est trop, lui dit-il ; je voulais bien mourir ; Mais ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 881 visites
Chanson - modifi le 13 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
La Mouche et la Fourmi contestaient de leur prix. "O Jupiter! dit la premire, Faut-il que l'amour propre aveugle les esprits D'une si terrible manire, Qu'un vil et rampant animal A la fille de l'air ose se dire gal ! Je hante les Palais, je m'assieds ta table : Si l'on t'immole un boeuf, j'en gote devant toi ; Pendant que celle-ci, chtive et misrable, Vit trois jours d'un ftu qu'elle a tran chez soi. Mais, ma mignonne, dites-moi, Vous campez-vous jamais sur la tte d'un Roi D'un ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 822 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Le premier qui vit un Chameau S'enfuit cet objet nouveau ; Le second approcha ; le troisime osa faire Un licou pour le Dromadaire. L'accoutumance ainsi nous rend tout familier. Ce qui nous paraissait terrible et singulier S'apprivoise avec notre vue, Quand ce vient la continue. Et puisque nous voici tombs sur ce sujet, On avait mis des gens au guet, Qui voyant sur les eaux de loin certain objet, Ne purent s'empcher de dire Que c'tait un puissant navire. Quelques moments aprs, l' ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1224 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
L'Usage seulement fait la possession. Je demande ces gens de qui la passion Est d'entasser toujours, mettre somme sur somme, Quel avantage ils ont que n'ait pas un autre homme. Diogne l-bas est aussi riche qu'eux, Et l'avare ici-haut comme lui vit en gueux. L'homme au trsor cach qu'Esope nous propose, Servira d'exemple la chose. Ce malheureux attendait Pour jouir de son bien une seconde vie ; Ne possdait pas l'or, mais l'or le possdait. Il avait dans la terre une somme enfouie, Son coe ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1283 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Un Cerf s'tant sauv dans une table boeufs Fut d'abord averti par eux Qu'il chercht un meilleur asile. Mes frres, leur dit-il, ne me dcelez pas : Je vous enseignerai les ptis les plus gras ; Ce service vous peut quelque jour tre utile, Et vous n'en aurez point regret. Les Boeufs toutes fins promirent le secret. Il se cache en un coin, respire, et prend courage. Sur le soir on apporte herbe frache et fourrage Comme l'on faisait tous les jours. L'on va, l'on vient, les valets font cent ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 763 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Le Lion dans sa tte avait une entreprise. Il tint conseil de guerre, envoya ses Prvots, Fit avertir les animaux : Tous furent du dessein, chacun selon sa guise. L'Elphant devait sur son dos Porter l'attirail ncessaire Et combattre son ordinaire, L'Ours s'apprter pour les assauts ; Le Renard mnager de secrtes pratiques, Et le Singe amuser l'ennemi par ses tours. Renvoyez, dit quelqu'un, les Anes qui sont lourds, Et les Livres sujets des terreurs paniques. - Point du tout, dit le Roi, ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1947 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Les Fables ne sont pas ce qu'elles semblent tre. Le plus simple animal nous y tient lieu de Matre. Une Morale nue apporte de l'ennui ; Le conte fait passer le prcepte avec lui. En ces sortes de feinte il faut instruire et plaire, Et conter pour conter me semble peu d'affaire. C'est par cette raison qu'gayant leur esprit, Nombre de gens fameux en ce genre ont crit. Tous ont fui l'ornement et le trop d'tendue. On ne voit point chez eux de parole perdue. Phdre tait si succinct qu'aucuns l'en ont blm. ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1758 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Bore et le Soleil virent un Voyageur Qui s'tait muni par bonheur Contre le mauvais temps. (On entrait dans l'Automne, Quand la prcaution aux voyageurs est bonne) Il pleut ; le Soleil luit ; et l'charpe d'Iris Rend ceux qui sortent avertis Qu'en ces mois le manteau leur est fort ncessaire ; Les Latins les nommaient douteux pour cette affaire. Notre homme s'tait donc la pluie attendu : Bon manteau bien doubl ; bonne toffe bien forte. Celui-ci, dit le Vent, prtend avoir pourvu A tous les acciden ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 708 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Sa Majest Lionne un jour voulut connatre De quelles nations le Ciel l'avait fait matre. Il manda donc par dputs Ses vassaux de toute nature, Envoyant de tous les cts Une circulaire criture, Avec son sceau. L'crit portait Qu'un mois durant le Roi tiendrait Cour plnire, dont l'ouverture Devait tre un fort grand festin, Suivi des tours de Fagotin. Par ce trait de magnificence Le Prince ses sujets talait sa puissance. En son Louvre il les invita. Quel Louvre ! un vrai ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 906 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Mars autrefois mit tout l'air en mute. Certain sujet fit natre la dispute Chez les oiseaux ; non ceux que le Printemps Mne sa Cour, et qui, sous la feuille, Par leur exemple et leurs sons clatants Font que Vnus est en nous rveille ; Ni ceux encor que la Mre d'Amour Met son char : mais le peuple Vautour, Au bec retors, la tranchante serre, Pour un chien mort se fit, dit-on, la guerre. Il plut du sang ; je n'exagre point. Si je voulais conter de point en point Tout le dtail, je ma ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1241 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Du palais d'un jeune Lapin Dame Belette un beau matin S'empara ; c'est une ruse. Le Matre tant absent, ce lui fut chose aise. Elle porta chez lui ses pnates un jour Qu'il tait all faire l'Aurore sa cour, Parmi le thym et la rose. Aprs qu'il eut brout, trott, fait tous ses tours, Janot Lapin retourne aux souterrains sjours. La Belette avait mis le nez la fentre. O Dieux hospitaliers, que vois-je ici paratre ? Dit l'animal chass du paternel logis : O l, Madame la Belette, ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 1587 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
La qualit d'Ambassadeur Peut-elle s'abaisser des contes vulgaires ? Vous puis-je offrir mes vers et leurs grces lgres ? S'ils osent quelquefois prendre un air de grandeur, Seront-ils point traits par vous de tmraires ? Vous avez bien d'autres affaires A dmler que les dbats Du Lapin et de la Belette. Lisez-les, ne les lisez pas ; Mais empchez qu'on ne nous mette Toute l'Europe sur les bras. Que de mille endroits de la terre Il nous vienne des ennemis, J'y consens ; mais que l ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 897 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Par des voeux importuns nous fatiguons les Dieux : Souvent pour des sujets mme indignes des hommes. Il semble que le Ciel sur tous tant que nous sommes Soit oblig d'avoir incessamment les yeux, Et que le plus petit de la race mortelle, A chaque pas qu'il fait, chaque bagatelle, Doive intriguer l'Olympe et tous ses citoyens, Comme s'il s'agissait des Grecs et des Troyens. Un Sot par une puce eut l'paule mordue. Dans les plis de ses draps elle alla se loger, Hercule, se dit-il, tu devais bien purger ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 839 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
On rencontre sa destine Souvent par des chemins qu'on prend pour l'viter. Un pre eut pour toute ligne Un fils qu'il aima trop, jusques consulter Sur le sort de sa gniture Les diseurs de bonne aventure. Un de ces gens lui dit, que des Lions sur tout Il loignt l'enfant jusques certain ge ; Jusqu' vingt ans, point davantage. Le pre pour venir a bout D'une prcaution sur qui roulait la vie De celui qu'il aimait, dfendit que jamais On lui laisst passer le seuil de son Palais. ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 796 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Les vertus devraient tre soeurs, Ainsi que les vices sont frres : Ds que l'un de ceux-ci s'empare de nos coeurs, Tous viennent la file, il ne s'en manque gures : J'entends de ceux qui n'tant pas contraires Peuvent loger sous mme toit. A l'gard des vertus, rarement on les voit Toutes en un sujet minemment places Se tenir par la main sans tre disperses. L'un est vaillant, mais prompt ; l'autre est prudent, mais froid. Parmi les animaux le Chien se pique d'tre Soigneux et fidle son matre ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 788 visites
Chanson - modifi le 14 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
Deux Perroquets, l'un pre et l'autre fils, Du rt d'un Roi faisaient leur ordinaire. Deux demi-dieux, l'un fils et l'autre pre, De ces oiseaux. faisaient leurs favoris. L'ge liait une amiti sincre Entre ces gens : les deux pres s'aimaient ; Les deux enfants, malgr leur coeur frivole, L'un avec l'autre aussi s'accoutumaient, Nourris ensemble, et compagnons d'cole. C'tait beaucoup d'honneur au jeune Perroquet ; Car l'enfant tait Prince, et son pre Monarque. Par le temprament que lui donna la parque, Il aimait ...

Franais

Note moyenne

0 commentaire 799 visites
Chanson - modifi le 15 Février 2009 par tompouce, Elève 2nde
page 1/2
1
2
... suiv >




Intellego a le soutien de la DUI